mercredi 30 juin 2010

les acras à la morue : suite et fin du bento Antilles

Voici la dernière recette de cette folle escale aux Antilles et plus particulièrement sur l'ile de la Tortue. Si vous voulez lire ou relire cette aventure, il faut aller par ici !




acras de morue (30 bouchées)

2 filets de morue
150g de farine T65
1/8 l d'eau
2 oeufs
1 oignons
3 gousses d'ail
persil
sel
poivre

La morue
J'avoue je n'ai pas fait dessaler la morue... J'ai acheté des filets surgelé et c'était parfait !

La préparation
Faire cuire les filets de morue dans de l'eau pendant une demi heure. Les égoutter et attendre qu'ils refroidissent. Puis les mélanger avec l'ail, l'oignon et le persil préalablement mixés. Pendant cette demi heure, mélanger la farine au sel et à l'eau. Incorporer la préparation de morue à la pâte puis saler et poivrer. Ajouter les jaunes d'œufs et mélanger.
Monter les blancs en neige au dernier moment et incorporer les à la préparation juste avant la cuisson.

La cuisson
Je n'ai pas de friteuse. En revanche, j'ai un wook et il est très pratique pour les fritures !! Je verse de l'huile au fond du wook et je dépose ensuite délicatement, une fois l'huile chaude, de petites cuillères de la préparation d'acras. Je laisse dorer d'un côté puis je retourne de l'autre. Ensuite il n'y a plus qu'à déposer les acras dans un plat recouvert de papier aborbant.

Attention
Pour cette opération j'enfile les gants de cuisine afin d'éviter les projections d'huile sur les mains !


samedi 26 juin 2010

les rochers coco : suite du bento Antilles !

 Je vous avais promis les recettes de mon bento Antilles... Et bien voici donc la première avec les délicieux rochers à la noix de coco !! Cette recette a le mérite de n'utiliser que des blancs d'œufs.... Donc après vous pouvez utiliser vos jaunes d'œufs pour réaliser les recettes qui sont ici pour la version sucrée et ici pour la version salée !




Rocher coco (30 rochers)

75g noix de coco rapé
50g de poudre d'amande
100g de sucre complet
2 blancs d'oeufs
2 blancs en neige
1càs de sucre glace
1càt de vanille liquide

Mélanger la noix de coco, la poudre d'amande et le sucre complet.Ajouter les deux blancs d'oeufs et mélanger. Faire monter les deux autres blancs en neige en ajoutant le sucre glace et la vanille liquide. Mélanger les deux préparations.
Mettre le mélange dans une poche à douille avec une grosse douille. Sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé, monter des petits paquets. Et enfin, enfourner dans un four chaud à 150°C pendant 25mn.




mercredi 23 juin 2010

bento pour un grand déplacement

Je suis de nouveau en déplacement... Et cela jusqu'à mi juillet puis presque tous le mois d'août. L'année dernière, je vous avais présenté mes bentos sous la tente, cette année j'aurai aimé vous montrer des bentos FJT mais il n'y a pas d'accès à la cuisine en semaine... Il va donc être difficile de me préparer à manger...

Ce bento, que j'ai mangé en début de semaine, a été réalisé avec les restes du barbecue de dimanche.


Dans le compartiment de gauche, il y trois mini onigiris au thon blanc mayonnaise et quelques cubes de boeuf. Le tout repose sur un lit de taboulé au quinoa. Le taboulé à base de quinoa est fait comme un taboulé normal avec de la menthe, de l'oignon rouge, des tomates, des poivrons, de l'huile d'olive et de l'aneth. J'y ai ajouté des carottes et de la courgette.
Le compartiment de droite est composé quant à lui, de tomates cerises, de chou fleur cru et de carottes en bâton.



L'onigiri de gauche est recouvert de graines de sésame au wasabi. Pour celui du milieu, les graines ont simplement été grillé et pour celui de droite, les graines sont à la prune.


La semaine prochaine, nous devrions avoir un réfrigérateur dans l'algéco du chantier... J'espère ainsi pouvoir stocker un peu plus de bonnes choses que cette semaine !!

lundi 21 juin 2010

bento : escale aux Antilles

Lorsque j'ai su que nous allions aux Antilles pour notre prochaine escale, j'ai tout de suite pensé au rhum, à la course du rhum et donc à Saint-Malo... Non je n'ai pas fait un bento malouin !! Cela eut été une solution plus facile pourtant.... Après cette première réflexion, je suis allée un peu plus loin dans ma découverte des Antilles.

Tout d'abord pour vous situer un peu les Antilles, c'est en gros entre l'Amérique du nord et l'Amérique du sud, dans la mer des Caraïbes. Cet espace Caraïbe est essentiellement constitué d'iles arborant des pavillons de différents états. Au sein de celui-ci on trouve notamment les Antilles françaises avec la Guadeloupe, la Martinique, Saint-Barthélemy et Saint-Martin.


source : Haïti par wikipédia

Mais pour cette carte postale, j'ai choisi d'atterrir sur l'Ile de la Tortue.... Attention, il ne faut pas confondre Ile de la Tortue et Ile de la Tortue... Je dis ça parce qu'il y a en fait deux Iles de la Tortue dans les Antilles : une dépendante du Venezuela, et celle qui nous intéresse, dépendante d'Haïti située dans les Grandes Antilles au centre des Caraïbes.

Donc pour ce repas nous allons nous intéresser aux flibustiers et boucaniers de l'Ile de la Tortue. Je dis bien flibustier et non pirate ou corsaire... Le flibustier est un corsaire mais un corsaire des Antilles. Ce n'est donc pas un pirate... La différence... Et bien un pirate travaille pour son compte alors que le corsaire ou le flibustier travaille pour un roi et son pays... Il ne peut, en principe, ne se s'en prendre qu'aux ennemis de son roi et à nul autre...En principe... Et c'est encore par le biais de ces corsaires que l'on retourne à Saint-Malo !! Si si !! Vous suivez !!
Saint-Malo est connu pour avoir vu naître, abrité et mourir des corsaires célèbres comme Robert Surcouf. Un des flibustiers célèbre de l'Ile de la Tortue n'est autre que Louis-Adhémar - Thimothée Le Golif, capitaine de la flibuste, dit Borgnefesse dont un restaurant de Saint-Malo porte le nom... Et nous voilà de retour à Saint-Malo !! Ce Borgnefesse qui a vécu au XVIIème siècle aurait écrit les mémoires de ses courses dans la mer des Antilles. Le manuscrit de cette œuvre, dont on ne sait trop si c'est un canular ou pas, aurait été retrouvé dans une malle à Saint-Malo en mai 1945 dans les ruines d'une maison détruite par la guerre.... Le romancier Albert T'Serstevens (1886 – 1974) qui préface l'édition, et qui serait sans doute le véritable auteur de ce livre, a permis à ce roman et à ce flibustier d'accéder sans doute à la postérité... Et de donner un nom bien sympathique à une taverne malouine !!

Au fait... Mais pourquoi ce sobriquet de Borgnefesse... Lors d'un abordage, alors que ce flibustier s'élançait sur le bateau ennemi, un boulet lui passa entre les jambes et emporta une partie de son postérieur. Et c'est ainsi qu'il en conclut dans ses cahiers :
« Et il fallut bien cette mauvaise chance pour que je fusse atteint au derrière, car on peut croire que je dis vrai, si je donne ici pour certain que je n'ai jamais montré que mon visage à l'ennemi. »


Et maintenant, il faudrait passer à table !!!

  
A table !!!



Pour accompagner mon Ile de la Tortue en riz glutineux il y a du poulet au lait de coco dont je vous livre la recette plus bas.



 La tortue vue d'un peu plus près....



Le second compartiment abrite quant à lui des acras à la morue qui repose sur un lit de chou chinois. Certes le chou chinois n'est pas très antillais mais il me fallait tout de même un peu de légumes après mon ratage d'acras aux légumes !!



Et pour le dessert, je suis restée dans la noix de coco avec des rochers coco !!


Poulet au lait de coco

2 blancs de poulet
1 oignon
lait de coco
2 càs de noix de coco râpée
1 càs de sucre blond
safran
sel
huile

Faire revenir l'oignon émincé dans un peu d'huile. Une fois celui-ci dorée, ajouter le sucre blond, le safran et le sel. Découper les blancs de poulet en petits morceaux et les ajouter à la préparation. Saupoudrer le tout de noix de coco râpée et ajouter pour finir le lait de coco. Faire encore cuire 5mn et servir avec du riz.

Les recettes des accras à la morue et des rochers coco suivront dans la semaine !!



L’Ile de la Tortue en cours de montage….


Cette escale aux Antilles nous donnent l’occasion de visiter les iles de Trotine, Diana, Ktycat, Estellecalim et Orangette. Larkéo est aussi arrivée à bon port !

Je vous propose également de faire un tour chez La Fourmi qui nous propose des recettes postées en direct des Caraïbes !!


Prochaines escales :
26 juillet : Espagne
Août : Thaïlande


jeudi 17 juin 2010

un jour je mangerai des pêches !

Je vous avais dit la semaine dernière que je vous parlerai bientôt de mon jardin. Et bien je vais commencer avec les pêchers.

L'année dernière je vous avais raconté comment j'avais courageusement combattu la cloque du pêcher pour sauver les trois pêchers de Papi Boulon d'une mort certaine. Si vous voulez vous pouvez relire cet épique épisode par ici.




Pour terrasser la bête il fallait que je pulvérise au moment du débourrement un extrait de prêle. Comme j'ai la chance d'avoir de la prêle dans le jardin j'avais préparé, l'été dernier, une provision de cette plante séchée pour asséner le coup de grâce à la vilaine. Hélas, mille fois hélas, j'ai raté le débourrement et la misérable cloque est revenue....




Je ne pouvais donc plus faire grand chose si ce n'est attendre et soigner au fur et à mesure en enlevant les feuilles malades. Je leur ai aussi préparé une infusion d'ail que j'ai pulvérisé sur deux de mes trois pêchers. Je voulais vérifier que cette potion était véritablement efficace... Et bien elle l'est !! Le pêcher qui n'a pas reçu la potion magique a été entièrement recouvert de cloques... Il a fallu que je lui enlève toutes ses feuilles pour le sauver !! Ne vous inquiétez pas, il va mieux maintenant...


 
Qu'en est-il aujourd'hui... Et bien les deux pêchers qui ont reçu l'infusion d'ail font des pêches !! Si si !! Le premier a deux pêches et le deuxième QUATRE !!


23 mai 2010 : un bébé pêche


12 juin 2010 : une pêche adolescente


J'en reviens donc au titre de mon billet : un jour je mangerai des pêches. Titre que je complète par : de mon jardin !!


mardi 15 juin 2010

un bento dans la marine : le bagad de Lann Bihoué

Lorsque j'ai lu la première fois l'appel du concours de Cammie, j'ai tout de suite pensé au bagad de Lann Bihoué...  Je ne suis pas née près de la mer mais en forêt... La mer ça évoque pour moi surtout les vacances puisque nous les passions dans la famille à Saint Lunaire en Ille et Vilaine. Et la mer ça me fait aussi penser à Lorient et aux bons moments passés avec mon frère à jouer de la cornemuse et de la bombarde avec le bagad. Alors certes, il ne s'agissait pas du bagad de Lann Bihoué !!



Lann Bihoué c'est une base de l'aéronavale qui est basée près de Lorient. L'une des unités est un bagad, c'est à dire un ensemble de musiciens jouant de la cornemuse, de la bombarde et de la batterie. Pour moi la marine évoque donc cet aspect parce que j'ai un peu été élevé avec cette musique et dans l'ambiance bagad. C'est aussi pourquoi j'ai pris cette photo à côté de ma bombarde en sol en bois de rose.




Tout d'abord j'ai essayé de représenter le traditionnel béret de marin avec une tranche d'emmental et son pompon de riz rouge... Et en lettre de pâtes sur fond de nori, l'inscription Lann Bihoué. Celui-ci repose sur du riz rouge au thon blanc. 



La tranche de thon sert d'estrade aux deux joueurs de cornemuse et bombarde découpés dans une feuille de nori.



Dans l'autre compartiment il y a des carottes en bâton et du chou fleur cru, pour évoquer la Bretagne,et qui servent aussi de décor à un fil à linge en pâte à la spiruline sur lequel est accroché des marinières aux algues. Un oiseau passe au dessus.


 
Avec ce bento, je participe au concours de Cammie sur le thème marin. Vous pouvez vous rendre ICI et choisir les trois bentos que vous préférez !! Attention le choix va être difficile parce qu'il y a trente bentos en lice !! Vous avez jusqu'au dimanche 20 juin pour voter !!

Et surtout n'hésitez pas à voter pour le n° 2... Ou pas !!



Petit édit : comme vous pouvez le voir ici, il est très différent de celui que j'avais fait avec les restes du bento marin !!


lundi 14 juin 2010

un bento coloré !

Enfin un bento !! Et oui enfin parce qu'à Belfort, je ne me suis pas fait de bento... Je mangeais le midi dans une cafeteria et le soir à l'hôtel.... Donc quel plaisir ce fut pour moi de manger un bento !! Et quel plaisir aussi que de le préparer !!

C'est donc un bento très simple que j'ai fait parce que le frigo était aussi très vide... Mais il a l'avantage d'être très coloré !



C'est un bento sept couleurs avec deux verts !!
A droite on trouve un mélange de lentilles corail et de millet pour le jaune. Ce mélange est saupoudré de graines de sésame à la prune. Ensuite, pour le vert sombre, il y a du brocolis cuit et pour le marron, une demi saucisse de boeuf bio.
A gauche il y a du choux chinois pour le vert clair, des radis rose et un peu d'orange avec une fleur de carotte. Et pour finir, une troisième sorte de chou, du chou fleur cru pour le blanc !

7 couleurs et 3 choux !!



Et cette boîte rentre parfaitement dans mon tout nouveau sac fait avec amour par Ma Petite Mère !!!


dimanche 13 juin 2010

petit déjeuner à Belfort

Je suis enfin de retour de Belfort.... La semaine a été très chargée et alors que je voulais écrire un billet sur mes petits déjeuners et sur mon potager, je n'ai pas trouvé le temps... De plus la connexion internet de l'hôtel laissait assez à désirer... En fait elle n'était pas très rapide avant 23h00...
Donc voilà les explications de mon absence de ces derniers jours... Mais j'ai tout de même pensé à vous puisque j'ai pris des photos de mon petit déjeuner et des photos de mon travail en pensant vous les montrer !!!

Alors tout d'abord, voici deux photos faites avec le microscope métallographique !!


Ici c'est une ferrite aciculaire... Cet échantillon date du 2nd siècle après Jésus-Christ.



Et ici une ferrite granulaire maclée dans un échantillon médiéval daté des 14-15ème siècles.

Donc pour vous résumer ma semaine, j'ai découpé, photographié, décrit et mis en résine mes échantillons le lundi. Mardi et mercredi je les ai poli et à partir de jeudi j'ai fait du microscope avec encore un peu de polissage le jeudi et vendredi matin. Les journée commençaient à 7h30 et finissaient à 20h00 au laboratoire... Et après je continuais à bosser dans ma chambre d'hôtel en lisant des articles sur la métallurgie... De longues journées mais tellement riches !! Bref encore une fois je suis super contente de ce séjour !!

Donc voilà ce petit déjeuner


Plutôt que de prendre le petit déjeuner à l'hôtel, je préfère prendre ma bouilloire et me le préparer moi même (j'ai toujours une bouilloire avec moi en déplacement...). J'accompagne mon thé noir de Ceylan avec un bol de yaourt nature, de graines et de fruits.



C'est un mélange de sarrasin et de miel tout prêt auquel je rajoute des noisettes, des graines de tournesol, des graines de courge et des raisins secs. Si Cooking Kitten accepte ma participation, je vais proposer ce petit déjeuner pour son concours "autour du Brunch". Si vous aussi vous voulez participer, vous pouvez lui envoyer vos participations jusqu'au 27 juin !!



Voici à quoi ressemble le paquet de la base de mon petit déjeuner. C'était vraiment très bon et réconfortant comme petit déjeuner !! Je repars en mission en déplacement à partir du 21 juin jusqu'au 9 juillet et tout le mois d'août. Je serais hébergée en foyer de jeunes travailleurs et je sais déjà que je vais me préparer ce petit déjeuner avec plaisir !!


Petit déjeuner dans un bocal d'1,5 litre
750 cl de crostola
150 cl de graines de courge
150 cl de graines de tournesol
150 cl de raisins secs
150 cl de noisettes

Hacher légèrement les noisettes et mélanger les avec les graines de courges, de tournesol et les raisins secs. Ajouter le crostola et mélanger avec la première préparation. Verser dans le bocal.


Mais finalement ce qui est vraiment agréable lorsque l'on part... C'est de rentrer....


.... Et de découvrir dans le pré un troupeau de veaux normands en train de paître gentillement sous le soleil !!


dimanche 6 juin 2010

Merci !!

Je suis de nouveau à Belfort pour toute une semaine... Donc je ne vous montrerai pas de bento cette semaine parce que ce n'est pas évident de cuisiner à l'hôtel. J'ai tout de même une bouilloire, du thé, du chocolat... Une glacière avec des yaourts, des céréales pour le petit déjeuner et puis au jour le jour j'achète ce qu'il me manque pour le repas du soir... Glop pas glop....
Donc cette semaine, pas de bento, mais quelques histoires de mon jardin et de mon potager !!


Si vous voulez revoir mes deux précédentes aventures à Belfort, vous pouvez allez par là ou encore par ici.

_______________________


Et maintenant vous allez me dire : "mais pourquoi ce titre alors qu'elle nous parle de Belfort ?!!" Et bien MERCI parce que vous m'avez classé 64 sur 773 des blogs culinaires sur AFTouch Cuisine !!!
 


Merci à toutes et à tous !!

vendredi 4 juin 2010

bento sédentaire

Depuis hier, j'ai la chance d'avoir un bento sédentaire. Mais qu'est ce qu'un bento sédentaire ? Et bien c'est une bako qui ne voyage pas et qui permet de se faire un bento sympa à la maison.
Dorénavant, en plus de mes bentos du midi, je vais pouvoir me faire des bentos le soir dans cette nouvelle bako. Non je ne suis pas monomaniaque !!




Les mets qui constituent ce bento sont vraiment très simples et ce sont les restes de la semaine...
Au premier plan il y a trois asperges recouvertes de graines germées de tournesol et d'une fleur de radis... C'est le seul élément un peu travaillé dans ce bento... Dans le petit compartiment de droite, il y a une légère salade de quinoa rouge et de chou fleur cru. Je vous ai déjà dit que j'adorais le chou, tous les choux crus ? Et puis en haut, c'est un lit d'épinards pour accueillir un peu de dos de cabillaud.
Et enfin pour le dessert, un yaourt nature maison avec des billes de melon.

Rien de bien exceptionnel pour essayer ce nouveau bento mais je suis tout de même bien contente de l'avoir dans mon placard !!


mercredi 2 juin 2010

une petite salade aigre douce

J'ai bien noté que mon bocal de salade vous avait intrigué. Mais comme j'ai un petit peu oublié d'expliquer le début, le milieu et même la fin de l'histoire de ce bocal, je me vois dans l'obligation (non pas vraiment ça me fait plaisir) de rédiger un billet spécialement pour lui !!


Dans ma carte postale de Chine je donnais les références exactes du livre dont j'ai tiré la recette. Comme je n'avais pas tous les ingrédients sous la main, je l'ai un peu modifié. C'est donc cette recette modifiée que je vais vous livrer !!




salade aigre douce

1 concombre
3 carottes
1 botte de radis rose
1/2 chou chinois
3 càs de sel
75g de sucre en poudre blond
30cl de vinaigre de riz

Découper le concombre en deux et enlever les pépins. Découper tous les légumes, sauf le chou ,très finement. L'idéal étant de le faire à l'aide d'un robot ou d'une mandoline. Au fur et à mesure les mettre dans un saladier et saler. Découper à part le chou chinois en fines lamelles. Sécher les légumes à l'aide de papier absorbant et les déposer alternativement (pour l'esthétique, mais ça peut être mis en vrac...) dans un bocal.
Dans une casserole, mélanger le sucre avec le vinaigre et faire bouillir. Laisser ensuite cuire à feu doux pendant 10mn. Laisser refroidir et verser dans le bocal. Fermer et mettre au réfrigérateur.

Cette salade se conserve 15 jours au frais et elle est parfaite en cette saison !!

Related Posts with Thumbnails

blogger templates | Make Money Online